Dé-confinement… de la libellule.

Ce matin la larve est montée sur la tige d’une plante aquatique s’élevant au-dessus de la mare. Vers midi, elle a décidé qu’il était temps de se dé-confiner, changer d’air. Elle a donc fissuré sa carapace pour en extraire sa tête, son thorax, puis son abdomen. Ses ailes ne ressemblaient à rien d’autre que des moignons difformes. Mais une heure après elles s’étaient dépliées, libérant la voilure transparente. Il y avait du vent, et elle s’est accrochée à sa frêle tige. Encore une petite heure, les ailes solides, la jeune libellule a laissé son exosquelette là, accroché comme un damné. Et elle s’est envolée pour découvrir le monde…

 

2 commentaires à Dé-confinement… de la libellule.

  • avatar sam

    Très chouette cette libellule
    Mais ce sont des ramondia pyrenaica on dirait. T’as ça dans ton jardin ? Super. Tu les as trouvé au Gamm Vert de St Girons ?

  • avatar cyril

    Et oui, l’Ariège offre un exceptionnel climat qui permet à la ramondia de s’épanouir, même en “plaine”.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>