Avril, ne t’éloigne pas d’un fil…

Qu’il est loin le temps où l’on pouvait gambader librement par monts et par vaux… Un temps ponctuellement révolu qui a laissé place au célèbre… confinement.

L’univers se rétrécit, mais telles les fractales, y regarder de plus près ne nous rapproche pourtant pas de ses limites.

Alors, partons l’explorer avec un œil différent. Plongeons vers cet infiniment petit, ce monde mystérieux qui habite nos jardins…

Vous n’avez pas de jardin ? Je vous ouvre les portes du mien.

 

2 commentaires à Avril, ne t’éloigne pas d’un fil…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>