1er septembre 2019: Gouffre Georges

Le gouffre Georges fait partie du vaste réseau de galeries qui troue comme un gruyère le massif du Mont Béas, entre l’étang de Lers et Aulus les Bains.

Sa particularité unique au monde, est que l’on peut y observer le contact entre le calcaire et la lherzolite, cette roche sombre aux reflets verdatres.

Une expérience spéléologique fort intéressante, ponctuée d’un grand nombre de rappels, de passages de chatières, de contorsions, de vastes salles, de boyaux tortueux, de torrent souterrain…

 

31 août 2019: Pic des Mulats (09)

Ce sommet, peu connu, et sûrement peu gravi, se trouve sur la ligne de crête qui joint le Mont Rouch au port de Salau. J’ai gagné cette crête par le très sauvage vallon de Bégé, que je ne conseille à personne tant la progression y est éreintante. A part des sangliers et l’ours, personne ne doit y passer! Et puis l’on prend pied sur une crête effilée, constituée de lames de schiste, avec du gaz en veux-tu en voilà de part et d’autre. Je me suis ainsi retrouvé à l’aplomb d’un groupe de cervidés qui ne m’ont pas détecté. On finit par arriver au sommet, d’où la redescente est tout aussi sportive… Ensuite, l’autoroute de gispet (qui glisse!) jusqu’à la cabane, malheureusement fermée aujourd’hui. Etonnant. Pas vu le moindre bipède… Retour par la voie normale du mont Rouch, où là, il y a beaucoup plus de monde en bas sur la piste et à la cascade du Leziou.

 

22 au 24 août 2019: Massif du Valier (09)

Ce massif est une ressource inépuisable d’enchantements dont nous nous sommes délectés trois jours durant.



››› En savoir + ›››

 

18 août 2019: Carlit (66)

En boucle par l’arête sud. Nous avons été seuls jusqu’au sommet. Normal, nous étions sur les « chemins » de traverse. Ensuite… ça a été la très grosse affluence. Et c’est peu de le dire.

 

14 au 16 août 2019: les 3000 ariégeois

Quoi de plus beau que d’aller enchaîner les sommets de plus de 3000m que compte l’Ariège, à cheval par les crêtes?



››› En savoir + ›››